A découvrir

Un voyage à travers les siècles

La petite et la grande histoire sont gravées dans la pierre et le bois. Elles sont parfois très lisibles comme à Josselin ou Bécherel. Et exigent parfois plus d’imagination comme aux anciennes Forges de Paimpont ou sur le site du Combat des Trente.

D’UNE CITÉ DUCALE À L’AUTRE

Aux XVe et XVIe siècles, ducs et seigneurs transforment les mottes féodales en châteaux, autour desquels essaiment de florissantes cités. A Josselin, le château des Rohan reste un des plus beaux de Bretagne. Une façade à l’allure de forteresse se mire dans l’Oust, tandis que de riches ornements cisèlent la façade intérieure. Protégées par ce joyau de granit, des ruelles étroites sont bordées de maisons à pans de bois. Surnommée la “perle de l’Oust”, Malestroit séduit aussi par ses demeures pittoresques à colombages et ses délicates gargouilles. Il est également très agréable de flâner entre les anciennes fortifications de la vile close de Ploërmel, lieu de résidence des Ducs.

> En savoir plus sur Ploërmel Cité ducalewww.broceliande-vacances.com  et sur Malestroit, Petite Cité de Caractère : www.tourisme.ccvol.com.

UN LIVRE OUVERT SUR L’HISTOIRE

Souvent plus petites, d’autres villes témoignent d’activités ancestrales, en marge des pages officielles. En Brocéliande, en remontant le cours du temps, l’abbaye de Paimpont signale la longue tradition monastique bretonne. Fondée au VIIe siècle par le roi Judicaël, remaniée, elle forme un superbe ensemble architectural. A proximité, les forges de Paimpont marquent le paysage. De beaux bâtiments industriels entourent les vestiges des hauts-fourneaux.

> En savoir plus sur la route du fer et le site historique des forges

UN PATRIMOINE À PARCOURIR

Discrets, certains sites recèlent d’authentiques surprises. A Guillac, le 26 mars 1531, 30 chevaliers bretons et 30 chevaliers anglais s’affrontent lors de la guerre de Succession de Bretagne. Un obélisque de granit indique le lieu de ce combat héroïque. Foisonnant de chapelles, de maisons d’artisans, de fours à pains et de lavoirs, de nombreux villages méritent largement une balade comme Montfort-sur-Meu, Saint-Pern ou Saint-Malon-sur-Mel. Tréhorenteuc, Cruguel et Concoret rivalisent de charmes sous leurs toits d’ardoise. En plus d’être dotées d’un magnifique calvaire et de belles chapelles, Guéhenno et St-Jean-Brévelay dessinent la frontière entre le pays gallo et le pays breton.  En Brocéliande, la mixité des temps et des cultures est une tradition !


 

 

Texte rédigé par Annick André

 

Contactez-nous 7J/7

T.02 97 73 33 34 contact@broceliande-vacances.com

inscription newsletter

Retrouvez-nous sur